• Les socialistes inventent l'école publique payante !

    ecole

    Voici plus de 130 ans, Jules Ferry rendait l’école obligatoire, laïque, et surtout gratuite. Des mesures indispensables pour permettre l’instruction de tous nos enfants. En 2013, un petit groupe de socialistes au pouvoir décide de rendre l’école publique payante !

    Le gouvernement a adopté le principe de « non gratuité » pour les familles, concernant la réforme des rythmes scolaires et plus précisément l’heure comprise entre 15h30 et 16h30. Cette heure sera prise en charge par l’ALSH (accueil de loisirs sans hébergement). Le conseil municipal de Riorges a voté jeudi 16 mai 2013 l’obligation pour chaque famille de payer une adhésion annuelle dans le cadre de cet ALSH.

    Non contents d’avoir adopté la semaine de 4 jours ½ un an trop tôt, et d’en faire payer le prix fort aux Riorgeois (de 25 000 € à 68 000 € selon l’humeur du maire M. Devis), les élus socialistes de notre ville ont décidé une nouvelle fois de faire payer les familles riorgeoises. Il en coûtera donc chaque année de 5 € à 25 € par enfant en fonction du quotient familial.

    Riorges Passionnément veut dénoncer le scandale de cette mesure, à la limite de la légalité. En effet, la loi est de justesse respectée, car le ministre de l’éducation M. Peillon a bien veillé à indiquer que le temps supplémentaire doit être considéré comme un temps péri-scolaire, d’où la possibilité de le rendre payant. Nous rappelons que la gratuité de l’école est une loi Ferry de 1881. Il y a quelques années, quand nos enfants se rendaient encore à l’école 4 jours ½ par semaine, aucun Français ne payait quoi que ce soit.

    Cette « taxe sur la jeunesse », invention des socialistes du XXIe siècle, doit faire se retourner dans leur tombe nombre de politiciens de gauche qui ont tant œuvré pour une justice sociale. Utiliser nos enfants pour alimenter le budget de la ville n’est du goût de personne, si ce n’est du gouvernement et des maires complaisants.

    « Nous étions présents à la Fête de fleursLe Pays Roannais relaie le scandale de l'école payante »