• Nous avons tous rêvé de démarches administratives simplifiées, telles une demande de renouvellement de carte d'identité ou une inscription au centre social pour un enfant. François Hollande nous a promis un choc de simplification. Notre maire, M. Chervin, a lui aussi fait une promesse de simplification administrative en mairie riorgeoise depuis son élection. Alors qu'en est-il vraiment actuellement ?

    Prenons l'exemple d'une inscription à l'accueil de loisirs de Riorges pour les vacances de février. Tout commence bien avec la distribution à l'école d'une fiche de renseignements sur les activités proposées et sur l'ensemble des documents à fournir pour l'inscription. Voici le détail de ces documents, tels qu'ils apparaissent sur la fiche informative :

    - feuille d'imposition ou de non-imposition de 2013

    - relevé de prestations familiales de la CAF

    - justificatif de l'APL ou de l'AL

    - justificatif de toutes les ressources non imposables

    - livret de famille

    - pour les assistantes maternelles, les fiches de paie de 2013

    - courrier CAF "Aides aux loisirs et aux vacances"

    Pour une simplification, on a déjà vu beaucoup mieux. Mais le problème va au-delà. La liste est non seulement longue, mais aussi incomplète et surtout erronée ! Voici la réalité constatée :

    - le carnet de santé, pourtant indispensable à l'inscription, est absent de la liste des documents à fournir

    - le livret de famille n'est en fait pas demandé lors de l'inscription

    - la feuille d'imposition nécessaire est celle de 2014 et non 2013 comme stipulé dans la fiche informative

    Il faudra donc revenir une 2e fois pour apporter les justificatifs manquants. La simplification ne commence-t-elle pas par éviter aux gens de revenir 2 fois pour une démarche a priori simple ?

    Ce genre de documents non rigoureux est très fréquent, trop fréquent. Il en va malheureusement de même par exemple pour l'obtention d'un passeport. La liste des pièces à fournir est détaillée sur le site internet de la mairie de Riorges, mais reste elle aussi incomplète et oblige donc à revenir.

    Il est certes toujours agréable de venir en mairie, grâce à l'excellent accueil du personnel municipal, mais il serait tellement simple et surtout respectueux de mettre ces listes à jour.

    Merci d'avance ?


  • Le magazine municipal Riorges notre commune arrive dans nos boîtes aux lettres.

    <o:p></o:p>

    De nombreuses critiques nous parviennent déjà :

    • Pas d’article sur la kermesse d’halloween organisée par le Sou des écoles lors du la première quinzaine d'octobre, pour le compte des 4 écoles riorgeoises.
    • Une double page sur feu le parc des Elopées, « le « bébé financier » des socialistes, qui leur aura fait perdre beaucoup de temps, d’énergie et de salive ! Le titre Les élus riorgeois mobilisés est d’ailleurs mensonger puisque les 7 élus de Riorges Passionnément ne sont absolument pas mobilisés sur ce projet. Il aurait fallu faire preuve d’honnêteté et écrire Une partie des élus riorgeois mobilisée.
    • Aucun de nos élus d’opposition n’est présent sur la photo de l’inauguration du nouveau centre technique municipal. Et pour cause : nous n’avons pas été invités ni même prévenus ! Ce manque de citoyenneté et de respect est consternant.
    • La page Expression libre est à 2 vitesses. D’abord un texte redondant qui rabâche une énième fois le soi-disant bien-fondé de la réforme des rythmes scolaires. Que celui qui n’a toujours pas compris se lève ! L’autre texte est plus mordant et propose enfin une contre vision de la politique et des décisions de la majorité. Une bouffée d’oxygène.

    La ville veut engager des frais pour modifier la maquette du magazine, et retravailler le logo. Est-ce bien la priorité des Riorgeois ? Payons-nous des impôts pour cela ?





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique