• Fermetures en cascade de nos commerces

    orage

    Depuis plusieurs années, les commerces de proximité riorgeois sont dans la tourmente. Les fermetures succèdent aux fermetures, trop peu compensées par de nouvelles enseignes.

    Pire, ces 2 dernières années, 1 commerce sur 6 a fermé, malheureusement sans être remplacé. D'autres prévoient leur fermeture prochaine, sans aucune certitude de reprise.

    Riorges Passionnément dresse la liste pas forcément exhaustive des fermetures récentes :

    - fleuriste (centre)

    - auto-école (centre)

    - coiffeuse (centre)

    - boucherie Catheland

    - boucherie Séon prochainement

    - Bébé d'aujourd'hui (Villette)

    - magasin de chaussures (Canaux)

    - bar (Pontet)

    - restaurant Le Beaulieu

    - 2 autres restaurants sont en passe de changer de propriétaire ou de fermer

    La situation est dramatique. Confrontés à cette perte de près de 20% de nos commerces, qu'attendent nos élus pour réagir et tenter d'infléchir cette tendance dangereuse ? Les commerçants contactés nous ont affirmé ne pas avoir été soutenus par la municipalité, ni même contactés pour trouver des solutions. "Débrouillez-vous!", semble dire la ville aux commerçants mais aussi aux habitants. Seule embellie : les quelques magasins prévues au Pontet ouvrent enfin après 10 ans d'attente. A ce rythme (5 ouvertures en 10 ans pour 10 fermetures en 2 ans), Riorges meurt.

    Certains internautes font des procès d'intention à Riorges Passionnément et à notre candidat Nicolas FAYETTE sur notre position vis-à-vis de la culture. Le domaine culturel est important et nous le protégerons. Mais dans l'ordre des priorités, nous estimons que la survie de nos commerces et le développement de notre ville passent avant tout. Un peu de bons sens, que diable...

    Nous devons tout mettre en oeuvre pour offrir une ville dynamique et vivante à nos enfants.

    « M. Devis prendrait-il les parents pour des imbéciles ?Promesse n°2 : un second policier municipal »