• Des erreurs de débutants...

    La liste adverse multiplie les erreurs et les irrégularités électorales. Sa tête de liste, Jean-Luc Chervin, pourtant fonctionnaire aux finances publiques, voudrait la confiance des Riorgeois quand il est incapable de respecter les régles électorales. Voici un petit florilège des erreurs relevées dans son programme :

    - sa liste communautaire présentée en page 11 est non réglementaire, elle ne contient que 6 noms au lieu des 8 obligatoires. Elle a donc été invalidée par la Préfecture. M. Chervin n'a eu d'autre choix que de revoir sa copie et de rajouter 2 candidats pour respecter le code électoral. Tout était pourtant bien expliqué sur notre site www.riorgespassionnement.fr !

    - l'absence de numéro face à chaque candidat ne permet pas de connaître clairement l'ordre de sa liste municipale. Il est même probable que les 2 pages centrales de son programme aient été inversées, d'où une confusion encore plus grande. Difficile de faire plus obscur !

    - un oubli à la limite de l'illégalité a été constaté concernant l'appel à soutien en dernière page : le texte parlant de la déduction fiscale précise "pour déduire cette somme de vos impôts". Or, la loi ne prévoit pas de déduire la somme totale versée pour un don, mais seulement 66% de cette somme, ce qui devrait être clairement indiqué pour éviter toute tromperie envers le donateur.

    - un mensonge malheureusement habituel dans son bilan est révélé sur le tableau de la dette de la ville. Le tableau montre une grosse baisse de la dette, mais seulement à partir de 2013. Or, les comptes 2013 et au-delà n'ont pas encore été validés, la baisse reste donc une simple hypothèse, voire un simple espoir. Il est facile de faire croire aux Riorgeois que la dette diminue quand on ne parle que de l'avenir. La vérité est qu'entre 2008 et 2012, la dette a globalement stagnée.

    « Un bâtiment historique bientôt détruit par nos élusListe communautaire »