• Centre aqualudique

    Aqualudique

    Jeudi 29 janvier, en soirée, le conseil communautaire de Roannais Agglomération a débattu sur la 1ère phase du projet de centre aqualudique et a surtout validé sa poursuite.

    Différents scénarios préparés par le bureau d'études IPK ont été présentés. La proposition retenue axe le projet sur la natation (apprentissage et compétition), le bien-être (forme, fitness, détente) et les loisirs (famille, petite enfance et activités diverses). Le centre aqualudique pourrait se composer comme suit : un bassin couvert de compétition de 25m, un bassin nordique extérieur de 50m (chauffé), des bassins intérieurs ludiques et un grand espace extérieur pour la détente. L'ensemble sera complété par des espaces réservés au bien-être et à la restauration.

    Il faut ajouter à cela diverses options augmentant le coût global mais modulant à la baisse le coût d'exploitation. Parmi celles-ci : une zone sport fitness, une fosse de plongée (sportive ou ludique), ou encore un simulateur de chute libre.

    Si la présentation fut intéressante en tout point, le débat qui a suivi le fut moins. Beaucoup trop de critiques, préparés à l'avance avant même de connaître la teneur des scénarios proposés, ont émaillés la soirée. Le point d'orgue fut l'allocution pour le moins honteuse de M. Ladet, pourtant vice-président de Roannais Agglomération, dont la vision d'un territoire roannais sinistré a choqué une très large majorité de ses collègues, et aurait fait fuir le plus motivé des entrepreneurs souhaitant s'installer dans le Roannais. Suite à son intervention ratée, des voix se sont élevées pour demander sa démission... Même si cette extrêmité était peu envisageable, des excuses auraient pu calmer les esprits de chacun. Ce n'est visiblement pas l'habitude de M. Ladet qui n'a pas daigné en présenter ni à l'assemblée ni aux Roannais.

    Ces aléas ne doivent pas masquer l'extrême qualité du travail réalisé par IPK. Les propositions faites témoignent d'un travail de préparation poussé et d'un respect strict du cahier des charges.

    La prochaine étape sera de décider le site d'implantation de ce bel équipement. Parmi les sites privilégiés pour le moment, et sans présupposer des décisions à venir et des autres sites éventuels, nous trouvons : St Léger sur Roanne (Aéroport) / Riorges (Marclet Ouest) / Riorges (Marclet Est) / Villerest (La Mirandole Nord) / Mably (Tuileries) / Riorges (Les Elopées) / Pouilly Les Nonains (La Bûche Est).

    Il est bien entendu que la réalisation de ce projet ne se fera qu'en adaptant et modernisant dans le même temps les 2 piscines actuelles (Le Coteau et Roanne). L'objectif est qu'à terme ces 3 équipements se complètent tant par les activités proposées que par les périodes d'ouverture.

    « Le jour d'aprèsConseil municipal 05 février 2015 »